À lire

Le livre qui éveille vos sens

Article partenaire : Le livre qui éveille vos sens

La dernière fois qu'il voit un coucher de soleil. La dernière fois qu’il voit la couleur du bikini d’Emilie. La première fois qu’il voit… rien. Le noir. Complet. 
Qu’est ce que ça fait de perdre quelque chose qu’on a toujours eu sous les yeux sans s’en rendre compte ? Surtout quand ce quelque chose, c’est la vue ? C’est ce qui arrive à Vincent Morel, le personnage de Toutes les couleurs de la nuit, le 4e livre de la photographe et romancière Karine Lambert (prix du meilleur premier roman belge avec L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes).

Ce récit raconte le voyage mental captivant du personnage, qui apprend en allant chez l'ophtalmo qu'il lui reste 3 à 5 semaines de vue. Déni, panique, colère... Il entreprend alors de fixer dans sa mémoire, comme sur un négatif, tout ce qui l’entoure. Vient alors le temps de la reconstruction et du renouveau. Ce roman touchant se lit d'une traite et dévoile à chaque chapitre une étape du chemin d'acceptation. Il nous rappelle qu'on sous-estime souvent la force de l'esprit humain. Et ça, ça fait du bien. 

Envie d'en lire davantage ? On vous fait gagner 10 exemplaires en participant à notre jeu-concours.

Derniers articles